Vous aimerez
  • Cette découverte dynamique du Laos en trois étapes clés, entre rizières et Mékong, jungle et villes-capitales
  • Vientiane en privé, journée dans les rizières, randonnée botanique, baignade : c’est prévu !
  • Des trains tout neufs ; des hôtels choisis pour leur situation et leur atmosphère
  • Appli smartphone, téléphone local, routeur wifi, concierges sur place : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Laos 01 86 95 65 99

Un triptyque laotien

Ce voyage vous conduit en ligne droite de Vientiane à Luang Prabang, en passant par Vang Vieng, au nord du Nam Ngum Dam. On remonte donc de la capitale actuelle à l’ancienne. Entre les deux, les rizières font un lien intemporel. Centre névralgique du pays, Vientiane séduit par la variété de son architecture, son aspect horizontal, arboré, aéré. Port de la mondialisation contemporaine au Laos, elle semble vivre cela sans hâte ni fébrilité. Le bouddhisme y sans doute pour quelque chose. On prend le temps de s’accorder à son quotidien, au milieu des temples et des motocyclettes. Et puis, il y a le Mékong, une puissance. A 150 km au nord, le miroitement des parcelles endiguées, les buffles, les hérons blancs, les barques, signalent l’essentiel pays du riz.
Pendant la journée, on sillonne la campagne ; le soir, on écoute le chant des grenouilles et des grillons, un verre à la main. Les rencontres dans les villages mettent au contact de la province agricole et de ses sanctuaires. Comme partout, les gens de la campagne y sont bien mieux informés qu’on l’imagine de la marche du monde. Enfin, on parvient à Luang Prabang, où l’on retrouve le Mékong, qui a pris le chemin des écoliers. La vielle capitale du Lan Xang Hom Khao (million d’éléphants et parasol blanc), royaume lao d’obédience khmère, qui a existé du XIVe au XVIIIe siècle, reste un socle culturel et le conservatoire d’une architecture brillante (que l’Unesco a inscrite au patrimoine mondial). On s’en enchante quatre jours. Dans les environs, un parc permet de côtoyer éléphants et mahouts dans de dignes conditions.

Votre voyage

Le Laos se révèle un pays facile à vivre pour les voyageurs. L’hôtellerie, ainsi que vous le constaterez, propose un bon niveau d’équipement et se pare d’une atmosphère détendue et attachante, d’un charme non galvaudé. Le style indochinois de vos adresses à Vientiane et Vang Vieng, l’architecture pure de Luang Prabang composent en eux-mêmes un portrait du pays. Sans oublier le magnifique sourire laotien. Les liaisons longues s'effectuent à bord de nouveaux trains, ultra confortables et rapides. Ces trajets par voie ferrée sont un heureux changement (en voiture, ils étaient beaucoup plus éprouvants). Un vrai plus. Ponctuellement, on utilise le taxi collectif, le tuk-tuk ou le vélo. Les circonstances imposent le moyen de transport. Les rendez-vous que nous avons inscrits à votre agenda vous permettent d’aller au cœur des choses sans tâtonner : découverte privée des monuments et de l’esprit de Vientiane ; randonnée orchidées ; grottes, sanctuaires, bouddhisme et riziculture à Luang Prabang. Le rythme du voyage, bien équilibré, occupe sans surmener et ménage des temps de récupération et de liberté. Vous aurez du temps pour tout. Si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Vientiane, via Hanoi

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Vientiane

Transfert. Installation pour trois nuits dans une rue tranquille. L’hôtel est tout beau, tout propre et bien agréable à vivre avec ses entours de verdure et son architecture à la française. Les chambres, décorées avec une jolie candeur, affichent une sobriété contemporaine ; salles d’eau dotées de produits de bain laotiens bio. Dans le jardin ou dans la maison de teck, les repas régalent en toute décontraction. Votre chambre est disponible dès l’arrivée.
Déjà prévu au programme - Vientiane en privé. Cette matinée de visite, avec un guide francophone privé, montre une ville qui rappelle encore çà et là la Troisième République française par l’architecture et de larges avenues plantées d’arbres. Côté temples, on ne saurait manquer le Vat Sisakhet (XIXe siècle) que les Siamois ont épargné lors du sac de 1827. Ni le Vat Phra Keo, qui abrite une splendide collection d’art bouddhique (détruit à la fin du XVIIIe siècle, le temple a été reconstruit en 1936 sur les plans originaux du XVIe siècle retrouvés par les chercheurs de l’Ecole française d’Extrême-Orient). Le village de tisserands Ban Nong Bouathong fait aussi partie du programme.

JOUR 3

Vientiane

Déjà prévu au programme - Le trek des orchidées. Cette belle randonnée dans la réserve montagneuse de Phou Khao Khouay (à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Vientiane) est solidement encadrée : par un guide anglophone privé et par un botaniste francophone. Elle démarre à Pha Say. Là, des entours de jungle et de hautes falaises de grès impressionnent. Le long du sentier, vous rencontrez différentes formations végétales, forêt semi-caduque, bambouseraies, couverts de pins de Sumatra, cyprès. Et puis, un peu partout, l’étonnante variété des orchidées sauvages. Chaque espèce proposant une réponse nouvelle à la question de la beauté des fleurs. Pour casser la croûte, on s’installe dans le lit d’une rivière à sec. Puis on va se baigner à Tad Say : spectaculaire cascade à gradins sur la rivière Nam Mang.
En option - Vientiane like a friend.

JOUR 4

Vientiane - Vang Vieng

Transfert à la gare et train pour Vang Vieng. Nouveau transfert et installation pour deux nuits au bord de la rivière Nam Song. Au charme de la proximité avec la rivière, il faut ajouter les vues saisissantes sur des reliefs karstiques proches et lointains. Ici, comme dans la baie d'Halong ou Ninh Binh par exemple, l’érosion joue d’un certain art paysager. Les bâtiments inspirés du style colonial sont répartis dans un grand jardin, autour d’une piscine extérieure. Dedans, des pièces claires, d’une élégante simplicité. Les chambres, bien équipées, confortables, reçoivent leur cachet propre de références aux différents peuples laotiens. Les tables du restaurant, dressées sur la galerie du premier étage, fournissent un panorama en même temps que les repas. En cuisine, on possède le répertoire national - or lam, viande ; mok pa, poisson ; jeow ha yaang, riz ; etc. - et international - ceviche de tilapia ; bavette à l’échalotte ; burger ; etc. Le spa et les massages font un pôle bien-être des plus agréables.

JOUR 5

Vang Vieng

La nature procure le cadre - et quel cadre ! - et les buts de vos explorations. Une navigation sur la rivière, dans ce paysage somptueux de pitons, de drapés minéraux, de rizières, de forêts, s’impose comme une évidence. On peut aussi randonner, pour éprouver en paix l’éloquence de cette géologie théâtrale (du haut du mont Pha Ngeun en particulier) ou rejoindre des sites singuliers (comme Tham Phoukham, une vaste grotte abritant un Bouddha couché). Grimpettes à prévoir. Les villages Hmong se traversent avec discrétion. La vie y trouve un équilibre pas si simple entre tradition et pénétration des modes de vie modernes. Les communautés ont à relever le défi d’une identité fatalement à renouveler. Elles disposent pour cela d’expériences diverses dont la dissémination internationale des Hmong favorise la circulation. De retour dans la plaine, on remarque des passerelles de bois qui semblent ne mener nulle part, bordées de lotus. Ou les tombes blanc et or des cimetières bouddhistes. L’incitation à poursuivre ne cesse pas.

JOUR 6

Vang Vieng - Luang Prabang

Transfert à la gare et train pour Luang Prabang. Nouveau transfert et installation pour quatre nuits dans un coin tranquille, à quelques minutes à pied du centre. Les pavillons d’inspiration laotienne sont regroupés dans un grand jardin. La végétation foisonne et libère autour des allées et des pièces d’eau de l’oxygène en veux-tu en voilà ! Les chambres - avec vue sur le bassin aux lotus - marquent un vrai sens de la modernité et du design, sans jurer avec des extérieurs encore traditionnels. L’équipement technique est très convenable. La cuisine familiale lao se savoure sous l’auvent de la salle à manger. Après une bonne journée de visite, on se délasse dans la piscine ou au spa. Très vite, on a ses repères, ses usages et ses plaisirs.

JOUR 7

Luang Prabang

Déjà prévu au programme - Visite des grottes de Pak Ou, que les dévots ont peuplées de centaines de statues du Bouddha. On y va en bateau par le Mékong, ce qui permet de combiner l’agrément de la navigation fluviale et celui de splendides paysages de reliefs calcaires et de forêt hirsute. A la hauteur de l’endroit où la rivière Ou se jette dans le fleuve, la première grotte ressemble un peu à une carie survenue à la base d’une haute falaise, on y accède par des escaliers. Au retour, stop sur un banc de sable pour un cocktail et amuse-bouches au soleil couchant. L’heure donne au paysage une dimension nouvelle, magnétique.
En option - Luang Prabang like a friend.

JOUR 8

Luang Prabang

Déjà prévu au programme - Une matinée temples et campagne. Lever dès l’aurore pour assister au rituel quotidien des offrandes faites aux moines bouddhistes, le tak bat. Entre ceux qui donnent et ceux qui reçoivent, le respect mutuel se manifeste par des gestes silencieux. Après être repassé à l’hôtel le temps d’un bon café lao (additionné de lait concentré), navigation lente sur le Mékong jusqu’à un temple champêtre. Dans l’après-midi, randonnée pédestre à travers rizières et bananeraies. Visite du village et des temples de Xieng Mene, établis dans un secteur de forêt dense. Un guide francophone accompagne la sortie.
En option - Le sanctuaire des éléphants.

JOUR 9

Luang Prabang

Déjà prévu au programme - Living Land et les chutes de Kuang Sy. Une pleine journée, on part aux champs. Dans une ferme bio plus précisément, qui cultive l’indispensable Oryza sativa. Pour commencer, d’ailleurs, tournée des rizières et, les pieds dans la boue, labourage derrière un buffle, puis repiquage des plants. Toutes les étapes qui mènent au panier tressé dans lequel le riz est cuit viennent ensuite, et la dégustation. Sur le chemin du retour, halte aux célèbres chutes de Kuang Sy, au sud de Luang Prabang. Dans un écrin de verdure où jouent l’ombre et la lumière, des cascades multiples dégringolent d’un relief de travertin ; en bas, l’eau est collectée dans une série de bassins naturels où l’on peut se baigner toute l’année. Sortie avec un guide francophone.
En option - Initiation au tissage.

JOURS 10 & 11

Luang Prabang - Vol retour

Transfert à l’aéroport et vol retour, via Hanoi. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Vientiane like a friend

Rencontre avec un expatrié français adopté par le Laos. Capacités linguistiques, passion, culture et expérience de terrain sont mises au service des voyageurs. On prend contact, on discute rapidement les goûts et les couleurs puis, en fonction des idées avancées et des désirs exprimés, on se lance ensemble. Il s’agit d’approcher au plus près la vie quotidienne, de s’y engager par ses meilleurs accès. Certains souhaiteront se retrouver au coude à coude avec les Laotiens, d’autres voudront prendre un peu de recul, d’autres encore passer d’une situation à l’autre. On aimerait manger quelques boulettes de riz gluant, klao niaw ; entendre le son du khene, l’orgue à bouche ; goûter au café des Bolovens ; assister à un entraînement de muay lao ; flairer la bonne affaire au marché du matin ; etc. Tout est possible. Ou presque.
En option

Luang Prabang like a friend

Le principe est le même qu’à Vientiane. Et, si la formule a plu là, elle plaira forcément à Luang Prabang. On peut s’en aller visiter les grands monuments que sont le palais royal (début XXe siècle - musée national), le vieux Vat (temple) Visoun (XVe siècle), le Vat Aham (XIXe siècle) et le Vat Xieng Thong (merveille du XVIe siècle). La compagnie de notre expatrié donnera une tonalité particulière à tout ça. On peut encore se lancer dans une "ascension" du mont Phou Si, qui domine la vieille ville d’une centaine de mètres. De là-haut, où se dresse le Vat Chom Si, vue splendide sur le Mékong et la rivière Nam Khan. On peut, soit dit en passant, ne rien faire de tout cela et explorer des bouts de Luang Prabang auxquels votre guide aura pensé spécialement pour vous.
En option

Luang Prabang - Le sanctuaire des éléphants

Il se trouve à une quinzaine de kilomètres de Luang Prabang, au bord de la rivière Nam Khan. On passe là quelques heures en compagnie des éléphants, sans leur grimper dessus : pour la plupart, ils ont derrière eux toute une vie de débardage et jouissent d’une retraite bien méritée ! D’ailleurs, une balade de deux heures en forêt, à marcher à côté d’eux, permet tout aussi bien (sinon mieux) d’apprécier la souplesse et la sûreté de leur pas. En un certain sens, ces grosses bêtes se montrent étonnamment furtives. Et il n’y a pas que des vieux de la vieille dans ce camp ; d’un coup de pirogue, on rejoint l’éléphanteau Kit et sa mère. Les pachydermes ont en partage avec les humains le plaisir du bain. D’ailleurs, le mahout ne peut éviter les éclaboussures à répétition. Avec guide anglophone.
En option

Luang Prabang - Initiation au tissage

Le tuk-tuk passe vous prendre à l’hôtel pour vous conduire au centre Ock Pop Tok, soit l’Est rencontre l’Ouest. Le but de cette entreprise artisanale équitable étant de proposer une voie d’accès à la culture laotienne par le textile et notamment le tissage. Tradition très riche. Le cours, dispensé en anglais, commence par une mise au point sur les techniques et l’importance du tissage de la soie. Puis, c’est le volet pratique. Réalisation d’un tissu sous la direction d’un formateur laotien. On est attentif et aussi précis que possible afin d’obtenir un résultat présentable. C’est un motif de satisfaction et même de fierté d’y être parvenu. Vous emportez la précieuse étoffe dans le tuk-tuk qui vous ramène à l’hôtel.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3400€ à 4000€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3600€/personne.
  • Le vol aller et retour pour Vientiane, via Hanoi, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy, pour les départs de Paris
  • Les transferts, privés
  • Les trajets en train, siège confortable
  • Les 3 nuits à Vientiane, en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Les 2 nuits à Vang Vieng, en chambre double, avec petits-déjeuners
  • Les 4 nuits à Luang Prabang, en chambre double, avec petits-déjeuners
  • La visite privée de Vientiane, avec un guide francophone
  • A Vientiane, le trek des orchidées avec guide privé anglophone
  • A Luang Prabang : les grottes de Pak Ou en bateau
  • Une matinée dans les temples et la campagne de Luang Prabang avec un guide francophone
  • La charmante ferme écologique Living Land et les chutes de Kuang Sy, avec un guide francophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un téléphone portable local
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1619969
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage au Laos
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure