Vous aimerez
  • Le tourbillon des marchés, la beauté paisible de l’Atitlan, le patrimoine Unesco et les volcans d’Antigua
  • Chichicastenango en cuisine, un chauffeur-guide francophone dans l’altiplano, déjà prévu
  • Prolonger le voyage par un trek à l'assaut du volcan Acatenango ou une halte balnéaire côté Pacifique : de bonnes options
  • Appli mobile avec GPS, neutralité carbone, conciergerie, les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Guatemala 01 70 38 01 47

Sous les volcans, les marchés de l’altiplano

Vous connaissez déjà Tikal ? Le Guatemala a encore bien des choses à vous offrir. L’altiplano et ses marchés valent qu’on leur consacre un voyage. Villages mayas et villes coloniales, établis au bord des lacs ou au pied de hauts volcans, bénéficient d’abords tour à tour gracieux et majestueux. Leur architecture civile et religieuse balance entre Renaissance et baroque. Et, aux jours dits, les marchés grouillent de gens, regorgent de marchandises, éclatent de couleurs, bruissent de nouvelles. C’est l’occasion de voir tout le monde. Aussi, de Guatemala City, file-t-on rapidement à Chichicastenango, Quetzaltenango, Huehuetenango, afin de prendre un bon bain d’humanité maya.
Puis ce seront deux célébrités. Le lac Atitlan d’abord, que des voyageurs célèbres ont sacré plus beau lac du monde. On sait ce que valent les classements. L’Atitlan n’en a pas besoin pour remuer les sensibilités. Antigua ensuite, dont la vieille-ville a gardé intact son profil colonial des XVIe-XVIIIe siècles. Les volcans pointent partout où on se tourne, ou presque. Certains sont encore en activité ; ils laissent la terre épancher son trop plein d’énergie et permettent de mieux comprendre les mythes mayas. Il y a une atmosphère de l’altiplano, qui gagne tous ceux qui y viennent. Il suffit d’entrer dans les églises : le catholicisme y possède une nuance particulière. Quelque chose de subtil se noue ici. Il faut en profiter.

Votre voyage

Pour l’essentiel, les déplacements s’effectuent avec un chauffeur-guide francophone privé. Les questions logistiques sont donc réglées. Côté hôtellerie, nous avons opté pour des adresses simples et confortables, bien placées - dans le centre, au bord du lac, etc. - et fidèles à l’esprit des lieux. Commodes, elles collent au rythme du voyage. Celui-ci, soutenu d’abord, puis ralenti, s’adapte aux lieux et aux circonstances sans fatiguer. A Chichicastenango, une rencontre autour de la cuisine locale est déjà prévue. On ne refuse pas de s’assoir à une bonne table ! D’autant qu’une visite au site thermal de Fuentes Georginas, entre Quetzaltenango et Huehuetenango, est aussi au programme. Pour équilibrer. S'il vous prenez l'envie de vous lancer dans l'ascension d'un volcan, celle du Pacaya s'entreprend aisément à la journée, tandis qu'un trek de deux jours sur les pentes de l'Acatenango compte parmi les expériences mémorables d'une vie. Et si, au contraire, vous vous trouviez un peu las, pourquoi ne pas envisager deux ou trois jours de plus sur une plage de l’océan Pacifique, à Monterrico ? Facile à organiser, spectaculaire et revigorant. Il suffit de nous demander. En tout cas, une fois au Guatemala, si chemin faisant quelque contretemps survenait, ou une envie imprévue, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Guatemala City

Transfert privé. Nuit dans un hôtel récent, d’esprit plutôt nord-américain : restaurant lambrissé, drapés, tons crème, etc. Les chambres sont confortables, colorées en douceur. Avec ça, une salle de fitness que n’aurait pas désavoué l’Inquisition espagnole. Piscine et squash sont des équipements dont on use volontiers après un vol. Le spa permettant de mettre la touche finale au retour du tonus. En cuisine, les chefs font preuve de professionnalisme. Une adresse international level sur laquelle on peut compter.

JOUR 2

Guatemala City - Chichicastenango

Prise de contact avec le chauffeur-guide francophone et route pour Chichicastenango. Nuit dans le centre historique. L’établissement s’organise autour de deux jolies cours. Atmosphère Capitainerie générale. Les chambres sont nettes. Les draps blancs tranchent avec éclat sur le mobilier de bois sombre ; salles de bain simples et fonctionnelles. Le salon - tout à fait coquet - et le bar remplissent parfaitement leur office relaxant. Des plats mésoaméricains de jolie facture sortent des cuisines.
Au marché de Chichicastenango, on trouve de tout. D’abord, de la couleur. Des parfums aussi. C’est l’un des plus actifs de l’altiplano - et l’un des plus étourdissants. A votre porte, ou presque.
Déjà prévu au programme - Chichicastenango like a friend. Il s’agit de goûter à la cuisine du terroir, et ce dans les meilleures conditions d’authenticité possibles : à la maison. Quelques plats préparés par des gens d’ici et c’est toute une intimité qui s’ouvre à vous. A côté de laquelle on passe d’ordinaire sans la soupçonner. Une heure et demie, accompagnée par un guide privé hispanophone.

JOUR 3

Chichicastenango - Quetzaltenango

Route pour Quetzaltenango. Nuit a dix minutes à pied de la plaza. La façade indique un établissement de standing. Passé le porche, on entre dans le patio, autour duquel court une galerie. Les chambres y sont disposées. Elégantes et simples, bien équipées. Quelques pas mènent à la piscine intérieure. Quelques autres, à la salle à manger. Cuisine à l’accent guatémaltèque bien menée. Les divers services hôteliers sont rendus avec une disponibilité et une ponctualité dignes d’éloges.
Afin de s’adonner à la vie de café, dont la ville est l’un des hauts lieux depuis son essor économique au XIXe siècle, on peut, par exemple, se rendre au Pasaje Enriquez, vaste édifice Belle Epoque d’Alberto Porta et Luis Liutti. Bars et restaurants s’y succèdent de façon très plaisante.

JOUR 4

Quetzaltenango - Huehuetenango

Route pour Huehuetenango. En chemin, on peut visiter les marchés d’Almolonga et Zunil. Le premier amoncèle les légumes et les fleurs cultivés aux alentours. On y trouve aussi de beaux huipiles, les tuniques mayas traditionnelles, à motifs tissés ou brodés. Zunil est un gros bourg typique des hautes terres, établi au bord du rio Salama. Le contexte volcanique a permis d’y développer des activités thermales. L’agriculture régionale fournit au marché de belles et bonnes choses en quantité.
Déjà prévu au programme - Entrée au site thermal de Fuentes Georginas. Un billet vous donne accès à ce site de bains renommé au pied du volcan Zunil. Bassins naturels d’eau soufrée, végétation luxuriante et wellness.
Nuit dans un hôtel un peu à l’écart du centre. Le bâtiment et la décoration sont de style Guatemala standard. Les chambres - belles dimensions - ne laissent manquer de rien d’essentiel. Elles ont même un petit air sympathique avec leurs courtepointes en patchwork ; salles de bain fonctionnelles. Le restaurant et le bar assurent sans chichi ce que l’on attend d’eux. Le sauna est une excellente idée.

JOUR 5

Huehuetenango - Lac Atitlan

Route pour le lac Atitlan. On sera bien avisé de faire un crochet par la sierra de los Cuchumatanes et le bourg de Todos Santos. Pour un paysage spectaculaire et un marché qui ne l’est pas moins : pommes de terres variées, brocolis et cafés divers. Avec cela, le costume des habitants mayas - pantalons rouges rayés pour les messieurs, huipiles pour les dames - leur donne beaucoup d’allure.
Installation pour deux nuits à Santa Catarina Palopo, au bord de l’eau. Les chambres donnent sur la piscine, le lac et les volcans. Le jardin invite au farniente, qu’il enrobe de charme tropical. La décoration est à la fois rustique, soignée et détendue. Bref, facile à vivre. L’équipement est de bon niveau. Au restaurant, on sert cuisine nationale et internationale. Le savoir-faire des équipes donnant aux assiettes une pointe de sophistication bienvenue. Le bar est à la hauteur de la réputation américaine en matière de cocktails.

JOUR 6

Lac Atitlan

Le lac Atitlan est une merveille. Avec ses trois stratovolcans coniques, il compose un paysage de toute beauté que l’on ne se lasse pas d’admirer. Les barques de pêche et les canots-taxis vont et viennent sur les eaux. Les derniers opèrent des liaisons entre les villages des berges, ainsi Santa Cruz La Laguna ou San Marcos La Laguna, San Pedro. A quelques kilomètres de l’hôtel, le bourg de Panajachel sert de centre administratif au secteur. On y trouve boutiques, bars et restaurants. A la Casa Cakchiquel - bel hôtel de 1948 soigneusement restauré - un formidable musée de la photographie guatémaltèque. L’ample façade de l’église Saint François d’Assise, XVIe siècle, vaut elle aussi le détour. Des rites mayas au catholicisme, et jusqu’au culte de l’énigmatique Maximon, la religiosité des habitants s’exprime de façon extravertie et généralement non exclusive. Le hasard d’une cérémonie peut introduire les visiteurs dans ce monde foisonnant et fervent, qui tresse les traditions pour mieux les assimiler.

JOUR 7

Lac Atitlan - Antigua

Route pour Antigua - dernière journée avec le chauffeur-guide. Installation pour deux nuits dans la vieille-ville. L’hôtel occupe une maison de période coloniale restaurée avec goût. Le petit jardin et la cour à galerie sont verts et charmants. Deux fontaines y mettent une note délicate. Dans les chambres, décor Nouvelle-Espagne stylisé : confort et modernité bien comprise. Beaux dallages au rez-de-chaussée ; parquets au-dessus. Le restaurant donne une interprétation juste du répertoire centraméricain. De la terrasse rooftop, on a une très jolie vue sur les hauteurs entourant la ville. Une harmonie règne ici qui, à ce stade du voyage, produit des effets particulièrement plaisants.

JOUR 8

Antigua

Nouvel encerclement de volcans. Cette fois-ci, ce sont l’Agua, 3761 mètres, le Fuego, 3764 mètres et l’Acatenango, 3977 mètres. Le panorama y gagne, mais rappelle que les remuements telluriques ont coûté à Antigua sa place de capitale. Après le tremblement de terre de 1773, les autorités ont renoncé et déplacé les organes de gouvernement. Et c’est en partie cela qui vaut aujourd’hui à la ville son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est restée proche de son état d’alors. Restaurée sans remise en question de ses fondamentaux. Une cité coloniale espagnole, disposée en damier à partir de sa Plaza de Armas. Les bâtiments de valeur ne manquent pas, Renaissance, baroques, publics ou privés. L’intérieur blanc de la cathédrale Saint Joseph, 1680, invite au recueillement ; les arcades du palais des Capitaines et celles de l’hôtel de ville, à l’intrigue ; les cellules du couvent des Capucines, à la simplicité. On se promène porté par un certain romanesque conquistador.
En option - Antigua et gastronomie guatémaltèque ; ascension du volcan Pacaya.

JOURS 9 & 10

Antigua - Guatemala City - vol retour

Transfert privé à l’aéroport de Guatemala City et vol retour.

A la carte

Antigua et gastronomie guatémaltèque

L’opération commence par la visite commentée des principaux monuments d’Antigua. Quelques explications et une mise en perspective historique ne sont pas un luxe. Ensuite, on se rend chez l’habitant, pour se mettre aux fourneaux. Il s’agit ici d’assimiler les principes de la cuisine du Guatemala, ingrédients, ustensiles, façons de faire. Après le repas pris sur place, initiation au cacao : les cabosses, les fèves, la torréfaction, etc. Dégustation à la clé. Un chauffeur-guide francophone accompagne toute la journée.
En option

Avec quelques jours de plus


L’océan Pacifique à Monterrico
Après avoir parcouru l’altiplano, côtoyé ses habitants autour des étals des marchés, recensé les volcans, pourquoi ne pas étaler une serviette sur le sable noir du Pacifique et se la couler douce un moment ? Les palmiers balancent à la brise au-dessus de l’hôtel et le programme de la journée n’est pas difficile à établir : océan toute ! Cependant, on aurait tort d’oublier la réserve naturelle qui s’étend là sur vingt kilomètres de côte et d’arrière-pays. Des sorties en petits bateaux permettent d’observer dans son activité quotidienne la faune de mangroves en très bon état. L’ornithologiste qui sommeille en chacun s’enchantera de repérer dans le parc l’hirondelle des mangroves, l’onoré du Mexique, la spatule rosée, la paruline jaune ou encore le courlan brun. Les oiseaux apportant toujours au paysage un supplément d’âme. Des mesures de protection des tortues marines, qui pondent sur la plage, ont aussi été prises. Pour relativement modeste qu’il soit par la taille, le Biotopo Monterrico-Hawaii n’en étonne pas moins par la profusion de sa faune.
En option

L'ascension du volcan Acatenango
Culminant à 3976m, non loin de son fulminant voisin le bien nommé Fuego, l'Acatenango est l'un des plus hauts volcans d'Amérique centrale. Il se partage en deux sommets, Yepocapa et Pico, et sa dernière éruption remonte au début des années 70. Au départ d'Antigua, embarquez pour un trek de deux jours à l'assaut de ce géant. Rencontre avec votre guide, briefing, équipement, puis transfert à 2500m pour débuter l'ascension de l'Acatenango. Le trek est ardu, alternant entre des pentes abruptes et des passages plus praticables, jusqu'au camp de base pour la nuit, face à l'actif Fuego, qui anime la nuit de ses volutes de fumées, de ses grondements sourds et de ses débordements de lave. Magique !
En option - 2 jours/1 nuit, en petit groupe

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4100€ à 4700€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4300€/personne.
  • Le transport aérien sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • Les transferts, privés
  • Un véhicule avec chauffeur-guide pendant 6 jours
  • La nuit à Guatemala City, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Chichicastenango, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Quetzaltenango, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Huehuetenango, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Atitlan, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Antigua, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Chichicastenango like a friend : cuisine du terroir chez l’habitant
  • Le billet pour le site thermal de Fuentes Georginas
  • Un téléphone portable local
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1429397
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage au Guatemala
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Guatemala